• Mélanie BORGNE

Un bootcamp de 24h en duo avec son chien ? On en a fait l’expérience !

Dernière mise à jour : 28 août 2021

La première Dog Xperience proposée par l’association SEALS Team a eu lieu le week-end du 10 et 11 juillet dans la Forêt de Brocéliande en Bretagne. Mel Pet & Co a joyeusement répondu à l’invitation pour aller «enquêter» sur l’événement, à la rencontre des duos humain/canin qui se sont lancés dans l’aventure. Une expérience où chaque binôme a dû travailler ensemble, en toute complicité, pour réussir les épreuves mises en place durant ces 24h.


Photos en noir et blanc de trois chiens husky derrière un grillage
Les Husky de la Ferme Brocéliande

JOUR 1 - Samedi 10 juillet

10h00

L’équipe Mel Pet & Co arrive sur place, à la Ferme Nordique de Brocéliande, armée de courage et d’un bon imperméable. Une fois n’est pas coutume en Bretagne : il pleut à verse. Nous découvrons les lieux avec curiosité, une petite trentaine de husky nous accueillent à grand renfort de hurlements dès le passage du portail. Le barnum de l'équipe SEALS Team accueille ses premiers participants et récolte la paperasse dûment complétée (un certificat médical étant demandé pour participer).


12h00

Enfin au complet, les participants pataugent dans la boue - tout comme nous. Réunis sous un barnum, les trois équipes font connaissance. Nous comptons treize chiens, dont 8 nordiques. Pour pouvoir bien gérer la suite des événements, un petit cours d'initiation à la topographie est mené par l'équipe SEALS. Lecture d'une carte, orientation à la boussole ... La forêt de Brocéliande est certes tout à fait charmante, mais il serait dommage de s'y perdre !


13h00

C'est le grand départ. La première mission : Une marche de 13km à la recherche de plusieurs balises où sont dissimulées et dispersées les rations de chacun. Nous choisissons un peu au hasard de suivre la plus grosse équipe. Avec humour, William, organisateur de l'événement, mise sur le temps que mettrons les participants à compléter ce premier parcours. J'avoue pâlir légèrement en entendant quatre ou cinq heures (Surprise ! l'équipe Mel Pet & Co n'est pas très sportive !).


Heureusement pour nous, la pluie s'est calmée et très vite nous pouvons même profiter de beaux rayons de soleil. Motivés, les binômes ont bien vite fait de nous distancer d'une centaine de mètres, sac à dos bien attachés, carte en main, le pas sûr. Baudrier et harnais procurent tout le confort pour ce qui s'annonce être une longue marche. Aucune tension entre les chiens, trop heureux de trottiner devant leurs humains.

Au bout d'une heure trente, la première balise est trouvée. Ludique, l'expérience devait offrir aux chiens l'opportunité d'utiliser leur flair pour pister les friandises qui entouraient les rations en y guidant leurs humains. La réalité du terrain aura voulu que les chiens, trop intéressés par l'environnement, laissent cette charge aux bons yeux des deux pattes !


[À partir de là, nous avouons avoir décidé de les laisser continuer l'aventure et de rentrer au "camp" les attendre tranquillement. (Non, définitivement pas sportives)]



18h30

L'attente a été longue avant de voir la première équipe pointer le bout de son nez. Les visages rougis, les cheveux électriques et de la boue jusqu'au genoux, mais un grand sourire partagé par tous. Après vérification des kilomètres parcourus, ce n'est pas 13km mais 20km de marche qui viennent de s'achever. L'épuisement collectif est surpassé par un contentement communicatif. C'est un plaisir de voir ces silhouettes débraillées se pencher sur leurs compagnons canins et les féliciter, les embrasser, s'attarder sur leur confort en priorité. Un moment d'une tendresse touchante qui confirme que la 1ère promesse de la Dog Xperience, renforcer la complicité entre maître et chien, est tenue et ce haut la main.


19h15

Après ce bref repos, tous les participants sont attendus pour trois ateliers. Au programme : Topographie, principes clés de l'éducation canine et secourisme canin. Nous y apprenons à nous servir plus en détails d'une boussole et d'une carte pour déterminer un itinéraire (ou comment calculer un azimut) ; au comportement à tenir et aux démarches à suivre avec un chien blessé ou non ; ainsi que des notions générales de comportement et d'éducation. Une activité plus posée, bienvenue après un effort considérable.


20h15

Geoffrey alias BOLD, Président-fondateur de l'association SEALS Team, annonce la suite des événements. Deux (fausses) blessées, une mère et sa fille, sont perdues quelque part en forêt. Pour pouvoir aller les secourir, les participants vont devoir tracter un kart de 120 kilos (à vide), tous attelés comme des chiens de traineaux. Pataugeant et glissant dans la boue, armés de leurs sacs à dos chargés, il nous est difficile de dissimuler un sourire à les voir peiner à la tâche. Eux-même, malgré le ton sérieux donné à l'opération de sauvetage, ont du mal à réfréner leurs rires - la fatigue y joue peut-être pour quelque chose.

L'ensemble de l'opération n'aura duré qu'une vingtaine de minutes, mais c'est définitivement épuisés que les stagiaires sont relâchés pour aller monter, en parfaite autonomie, leur bivouac. Aucune tente au programme, des bâches, des branches, et de l'huile de coude.




JOUR 2 - Dimanche 11 juillet

07h45

Le campement émerge. Sous le barnum se trouve un petit déjeuner gourmand cependant accompagné d'une surprise : "Si vous voulez avoir droit au confort du petit dej', vous allez devoir manger de la pâtée pour chien d'abord." On ne rigole pas chez les SEALS. Les têtes sont dépitées mais les stagiaires se soumettent à l'exercice, certains avec plus de reticence que d'autres. Au final, ouf, ce n'était que de la pâtée lambda pour humain, leur annonce Geoffrey avec un grand sourire alors que tous ont finalement cédé.


08h30

Petite marche de réveil autour de l'étang de Paimpont, entre trois et quatre kilomètres entrecoupés d'exercices d'obéissance pour les chiens et de fitness pour les autres.


09h20

Pas de repos pour nos guerriers ! Direction la prochaine et dernière étape du bootcamp sportif : Une mini course d'orientation pour trouver cinq questions basées sur les ateliers de la veille. Entre chaque question, retour au point de départ pour pouvoir répondre avec justesse au risque de subir une pénalité - du gainage par exemple !


Une fois la réponse donnée, direction le parcours d'obstacle. Passer entre les cordes, ramper dans la boue, sauter les obstacles ... Un parcours du combattant qui prend vite des allures assez comiques entre les chiens qui ne suivent pas le chemin, les sacs qui se prennent dans les filets, les hors-piste ... Toute une aventure qui clôture royalement une épopée de 24h riche en émotions.


11h00

L'aventure s'achève, avec soulagement ou déception, on ne saurait dire. Les corps sont épuisés mais les visages sont ravis et fiers. Une superbe médaille, portant fièrement le Gwenn ha Du (blanc et noir) - drapeau Breton, est remise à chaque participant pour les récompenser de leur accomplissement. Une médaille similaire à celles de l'armée, nous explique Geoffrey et William, et qui pourra être collectionnée au fil des évènements Dog Xperience ainsi que fièrement arborée sur le collier des chiens. L'experience prend fin avec un pot convivial entre membres du staff et participants.


Nous reprenons la route vers le Finistère avec le sourire. Du baume au coeur d'avoir été témoins du plus fort de la relation entre une personne et son chien, du plaisir d'avoir fait de superbes rencontres et du ravissement d'assister aux prochains événements.

Nous tenons à adresser un grand merci à Geoffrey, William, Marine, Marion, Camille, Jenny et Manu pour leur accueil et leur bonne humeur exceptionnelle. Ainsi qu'un grand bravo à ceux qui ont souhaité participer à cette aventure et l'ont achevée sans baisser les bras, avec pour seul soutien votre courage et l'amour réciproque entre vous et votre chien. Merci à vous tous.


Post-scriptum : L'équipe a mis deux jours à s'en remettre et on a fait le strict minimum ahah !



INFO : Ce nouveau format Dog Xperience s’inscrit dans les divers bootcamps (ou camps d’entraînement) déjà proposés par la Team SEALS. Une association qui vise à « promouvoir l’aide et le soutien aux victimes de guerre sur les théâtres d’opération ainsi que des victimes d’attentats sur le territoire national ». En ce sens, l’équipe organise « diverses manifestations sportives dont le but est de récolter des fonds dont les bénéfices sont reversés au profit des blessés de guerre (invitation aux événements, versement à des associations, financement de matériel sportif adapté …) ».